Association N'ERGIES Sous-titre ou slogan de votre site

Histoire de la réflexologie

Il est admis depuis longtemps que la réflexologie est une méthode ancienne pratiquée dans différents pays et continents

En effet, à Saqqarah en Egypte, a été retrouvé dans la tombe du médecin Ankmahor, la reproduction d’un papyrus d’après un pictogramme remontant à 2.500 ans avant J.C. sur lequel est inscrit :

papyrus-delphine

« Ne me fais pas mal! » ce à quoi le praticien répond : « Je ferais en sorte que tu me remercies. »

En Orient, Il y a plus de 5000 ans, une forme de traitement par pression sur des points au niveau des pieds était connue en Inde et en Chine. Il existe, sans aucun doute, un rapport entre la réflexologie et la médecine chinoise traditionnelle, puisque ces deux théories reposent sur la notion d'un vecteur d'énergie reliant les extrémités des mains et des pieds aux organes et aux entrailles.

Il est rapporté dans les textes que le célèbre docteur Wang Wei, au IVème siècle avant J-C, traitait ses patients par de fortes pressions des pouces au niveau de la plante des pieds.

Le pied signifie littéralement en Mandarin « sauvegarde de la santé », il est assimilé à une racine au rôle vital, étant la toute première partie de la plante (le germe et la graine)

2-chinois

La santé en chine n'est pas synonyme de non-maladie mais d'un état de bien-être.

Plus récemment, la réflexologie moderne a été développée au début du 20ème siècle par des médecins américains et européens.

Le docteur William Fitzgerald (1872-1942), médecin américain, publie « la thérapie des zones ». La réflexologie moderne trouve ses fondements dans ces travaux. Selon lui, chaque pression exercée dans la zone aurait un effet sur toute la partie du corps se trouvant dans cette même zone longitudinale.

Il utilisa cette méthode principalement sur les mains surtout pour les effets analgésiques en ORL (Oto-rhino-laryngologie).

Il a découpé virtuellement le corps, le pied, la main, en 10 zones longitudinales, 5 à droite et 5 à gauche.

  2-pieds-lignes-longitudinales

En 1925, une de ses collègues, Eunice Ingham prend le relais sur ces travaux. Elle utilise cette technique pour tous les soins thérapeutiques puis développe la stimulation des zones sur les pieds et les mains.

is-portrait-femme-delphine

Planches issues du livre « Meilleure santé par la réflexologie des pieds, suivie de la réflexologie des mains » écrit par Dwigt C Byers, (neveu de Mme Ingham)

pieds-delphine

main-delphine

 

Il existe différents types de réflexologie : Plantaire, palmaire mais aussi auriculaire, facial, dorso- crânienne …

Au début des années 1950, un médecin Français (le docteur Nogier-1951) fait la découverte de l'auriculothérapie. Aujourd'hui il existe une cartographie complète sur laquelle s'appuient plusieurs enseignements.

nogier-paul

Paul NOGIER a commencé ses études de médecine après avoir suivi des études d'ingénieur à l'École Centrale de Lyon. Cela explique sans doute son parcours de chercheur.

À cette époque, dans les années 1930, la recherche en thérapeutique reposait exclusivement sur la chimie. À chaque symptôme désagréable ou à chaque maladie correspondait une molécule anti. Rares étaient ceux qui exploraient des voies thérapeutiques en dehors de la chimie. Paul NOGIER fut l'un d'eux. Il s'intéressa à l'acupuncture, à la médecine manuelle, à l'homéopathie.

Il a découvert l'auriculothérapie par hasard. En effet, il s'aperçut qu'il existait sur les oreilles des points douloureux en correspondance avec des zones douloureuses du corps. Une douleur du genou par exemple crée un point douloureux sur l'oreille. Une douleur de la main crée un autre point etc. Il put établir des relations entre le corps et l'oreille et élaborer ainsi des cartographies précises.

oreille

Au Vietnam, la stimulation du visage est l'axe principal de la méthode du Pr Bui Quoc Chau, acupuncteur. Il crée en 1980 une cartographie complète du corps et de ses organes sur le visage.

masques-de-2-visages